Une nouvelle maj pour Endless Space 2 et une nouvelle association

Des vaisseaux qui font piou piou et les femmes à l’honneur : le récap de l’actu du 13 septembre

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui, Endless Space 2 lance une grosse mise à jour et une association regroupant des femmes du jeu vidéo français voit le jour pour prôner la mixité dans le milieu.

Petits changements, grandes conséquences

Endless Space 2, des français d’Amplitude, se met à jour avec un énorme patch appelé Target Locked. Celui-ci modifie les explosions des combats (ils sont très fiers de cela si on lit bien leur communiqué de presse), de nouvelles cinématiques de destruction de planètes, une nouvelle quête mettant en scène des pirates et une nouvelle héroïne. Bon déjà tout ça c’est bien sympa. Mais le principal ajout de cette mise à jour est la possibilité désormais d’avoir des chasseurs et des bombardiers pendant les batailles spatiales ! De nouveaux modules sont donc disponibles à partir du troisième niveau de recherche militaire, pour les équiper sur nos vaisseaux. Les bombardiers s’occuperont bien sûr d’endommager les vaisseaux ennemis à bout portant, pendant que les chasseurs les protègent ou s’attaquent aux bombardiers adverses.

Evidemment, ces nouveautés entraînent de nouvelles possibilités tactiques et des cartes prévues à cet effet ont été ajoutées. Plus de tactiques donc, mais aussi plus de dynamisme dans les affrontements. Je vais vite aller me télécharger la maj d’Endless Space moi !

L’association Women in Games France voit le jour

Eh oui, FIFA et Call of ne sont pas que l’apanage des hommes. Des femmes y jouent et les développent aussi. Ce sont ces femmes que veut mettre en avant l’association Women in Games France mais aussi celles qui hésitent encore à se lancer dans le milieu. L’objectif de l’association est donc d’encourager et de faciliter la venue des femmes dans l’industrie et de promouvoir la mixité auprès des responsables. Selon le baromètre annuel du SNJV, les femmes, en France, ne représenteraient que 15% des personnes travaillant dans le jeu vidéo. Ce n’est pas beaucoup. En proposant des formations, des actions de sensibilisation ou des tables rondes de partage, les membres de cette nouvelle association espèrent voir à échéance un plus grand nombre de femmes se lançant dans l’aventure, mais aussi accédant à de plus hautes responsabilités.

Parmi les membres on retrouve de sacrés profils en la personne par exemple de Julie Chalmette, directrice générale de Bethesda Softworks et Présidente du SELL ou encore Audrey Leprince, cofondatrice de The Game Bakers, studio nous ayant amené l’excellent Furi. Pour plus d’informations sur l’association, vous pouvez vous rendre sur leur site. Voilà donc une bonne nouvelle qui, je l’espère, amènera du changement dans ce milieu (oui e-sport, c’est toi que je regarde surtout).

 

Noodles
Noodles

Rédacteur en chef - Faire des jeux de mots c’est mon dada. Et aussi écrire sur le jeu vidéo, bien évidemment. Oh, n’importe quel jeu, tant qu’il me fait de l’oeil je passe outre son genre. C’est aussi ça vivre en 2017.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.