Gamescom 2018 – The Elder Scrolls Blades : Viens casser du squelette sur ton mobile

En attendant de pouvoir mettre les mains sur Rage 2 (que je vous conseille fortement), j’ai pu tester tranquillement la dernière facétie de la licence The Elder’s Scrolls : Blades. Il s’agit donc d’un épisode mobile qui se base plutôt du côté de Skyrim, et il me tardait de savoir ce qu’il avait dans le ventre.

Le moment pour essayer Blades était tout trouvé puisqu’il reflète parfaitement mon utilisation du jeu mobile : entre deux activités pendant un moment de creux. Et je dois dire que ce dernier m’a surpris pour ce qui était de l’univers. On ne retrouvera jamais la beauté d’un Skyrim moddé jusqu’à la rétine, mais je dois avouer que les environnements sont plaisants, surtout pour un jeu mobile à la première personne.

Pour ce qui est du gameplay, il reste sobre mais efficace : les combats se font en un contre un avec un système de capacités simple à utiliser. Il s’agit alors de se protéger quand l’ennemi attaque, de lancer les sorts disponibles et de donner des coups d’épée en swipant l’ennemi vigoureusement. Un feeling bien plus fluide que ce que j’aurais pu penser et qui peut devenir vraiment intéressant si tant est que le bestiaire soit un tant soi peu fourni et diversifié (plutôt de que de tataner le même rat moche en boucle qui ne connait que l’attaque Mordillage).

The Elder Scrolls Blades gamescom

Pour ce qui est des déplacements, c’est déjà un petit peu plus compliqué. Deux façons d’avancer : toucher l’endroit où on veut aller pour entamer un déplacement automatique, ou rester appuyé et diriger son personnage en mouvement. Une bonne idée qui peut devenir complexe par moment selon la sensibilité du téléphone qui peut avoir tendance à vous faire regarder le plafond ou le mur très rapidement.

J’ai pu aussi constater qu’il y avait bien la possibilité de se parer d’un équipement complet et de ramasser des pièces d’or dans le plus pur style de la série. A voir aussi si sur le long termes il y aura la possibilité de vraiment personnaliser son gameplay en fonction comme sur les épisodes PC et consoles.

Pour conclure, The Elder Scrolls : Blades a tout pour devenir une joyeuse petite distraction sur mobile, mais qui serait aussi capable de satisfaire ceux qui voudraient un gameplay plus avancé. Reste à voir ce que ça donnera sur la durée.

Chibi

Je me suis perdu dans le trou béant et sombre de l’internet, puis j’ai vu de la lumière et je suis rentré. Et maintenant je suis là, et je vous parle. La technologie est formidable, n’est-ce pas ?

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.