FFX, Covert Critters, Moria, etc. : les Megamiettes de l’actualité d’août 2022

Bienvenue dans les Miettes de l’Actualité ! Votre rubrique dominicale où Zali vous informe des news qui vous ont sans doute échappé cette semaine et vous dit où jeter votre argent la semaine prochaine. C’est la pause estivale ! Enfin ! Pendant un peu plus d’un mois, les miettes de l’actualité retournent sur leur planète en essayant de pas mourir en chemin. Et comme c’est la tradition, je vous balance absolument toutes les nouvelles qui me restaient en stock et je vous fais un petit panorama de tout ce qui devrait sortir cet été ! Retour le 11 septembre pour de nouvelles aventures ! Cette semaine, je vous laisse donc en bonne compagnie avec : FFX et X-2 qui passent la barre des 20 millions d’exemplaires, Covert Critters qui transforme Metal Gear Solid en jeu furry, le créateur de Moria qui nous a quittés et moult autres choses.

Le diptyque Final Fantasy X/X-2 passe la barre des vingt millions d’exemplaires.

Sorti il y a une vingtaine d’années et ayant bénéficié d’un (fort réussi) remaster en 2015, la saga Final Fantasy X est probablement une des mieux diffusées de la série de Square Enix, ayant bénéficié de nombreux portages (Vita, Switch…) et de sa présence dans plusieurs services d’abonnement de type Gamepass. Une politique de diffusion et de rediffusion de ce grand classique du JRPG et de sa très dispensable suite qui a payé sur le long terme. La barre des vingt millions de FFX écoulés vient d’être franchie, dont sept millions rien que pour le remaster.

Un chiffre massif, mais pas si élevé au regard des meilleures ventes de l’industrie qui vient rappeler que Final Fantasy, c’est avant tout des jeux très coûteux à produire, mais à l’horizon de rentabilité souvent lointain, d’où la surexploitation des jeux les plus iconiques (à commencer par Final Fantasy VII) sous forme de remakes, de remasters et de spin-off. Aucun Final Fantasy n’a, à ce jour, passé seul la barre symbolique des 15 millions d’exemplaires.

Vous pouvez jouer gratuitement à Covert Critters, remake de Metal Gear Solid avec des furries.

covert critters

Très important : il existe désormais un remake officieux du Metal Gear Solid de la PS1 dans lequel tous les personnages sont des animaux anthropomorphes. Covert Critters a été développé en une douzaine de jours par une toute petite équipe (deux développeurs) et s’avère étonnamment bien fichu, si vous avez une heure ou deux à y consacrer.

Si Covert Critters se démarque de son modèle par son esthétique animale, l’essentiel du gameplay, lui, reste le même, à une exception près : il s’agit désormais d’un jeu 100 % infiltration. Pas question ici de liquider vos adversaires ou de résoudre un échec par un gunfight impromptu : votre personnage ne peut pas attaquer. Covert Critters est téléchargeable gratuitement sur sa page officielle sur itch.io.

Robert Alan Koeneke, un des inventeurs du Roguelike, nous a quittés.

Moria Robert Alan Koeneke
Moria (1983)

Lorque Robert Alan Koeneke a créé le jeu Moria en 1983, il avait sans doute davantage conscience de rendre hommage au Seigneur des Anneaux que de créer un genre majeur du jeu vidéo. Et pourtant, Moria est un des premiers roguelikes ayant jamais été créés. Hélas, à l’âge fort précoce de 64 ans, Robert Alan Koeneke s’en est allé il y a quelques jours.

Koeneke, qui a développé Moria sur les bancs de la fac de 1981 à 1985, a ensuite transformé son projet en jeu open source, permettant à de nombreux développeurs de se faire la main dessus, comme le souligne un article consacré à ce jeu. Moria fut le seul jeu développé par Koeneke, qui s’orienta ensuite dans le consulting en organisation des entreprises. Son héritage dans l’industrie vidéoludique est néanmoins immense.

Level-5 donne des explications laborieuses sur Inazuma Eleven : Victory Road of Heroes, qui peine à voir le jour.

Inazuma Eleven : Victory Road of Heroes level 5

Comme je vous en parlais il y a quelque temps, Level-5 galère à un point où l’on peut même douter de la survie de l’entreprise à court terme. Incapable de sortir un jeu qui ne soit pas un Free to Play bourré de microtransactions et de ventes de NFT depuis des années, l’éditeur japonais n’a notamment pas été en mesure de sortir un nouvel épisode du RPG de foot Inazuma Eleven depuis près de dix ans. En développement depuis un lustre, Inazuma Eleven: Victory Road of Heroes devait assurer la relève et vient d’être repoussé jusqu’à minimum 2023.

C’est dans une note de blog que l’éditeur nous apprend la nouvelle : après avoir plusieurs fois changé de concept, de héros et de scénario, le développement du jeu a été repris de quasiment zéro. Initialement prévu pour être une sorte d’épisode compile avec tous les héros de la série, Inazuma Eleven: Victory Road of Heroes sera finalement une aventure originale à laquelle sera adjointe un « Chronicle Mode » dans lequel on pourra retrouver les personnages cultes de la franchise. Level-5 revient aussi sur certaines autres raisons ayant poussé à ce redémarrage : tant de temps a passé qu’une nouvelle génération de console a surgi. Il a donc fallu adapter des commandes et un moteur de jeu issus de l’ère DS/3DS à de nouveaux standards. Tout ceci n’est pas très rassurant.

Les autres trucs

Les jeux à paraître du 1er août au 11 septembre : un mois d’août très très chargé s’annonce. Si vous suivez les miettes de manière régulière, vous savez pourquoi. Outre la surproduction devenue la règle dans l’industrie, des jeux repoussés pour cause de pandémie se pressent au portillon… Et s’ajoutent à ceux qui ont choisi août pour esquiver des périodes encore plus chargées (mars, octobre…). Donc cette période jadis fort calme précédant la Gamescom et les annonces de rentrée ne l’est plus du tout : votre GOTY sortira peut-être dans les semaines à venir.

Soul Hackers 2 sortie steam
Soul Hackers 2

Bien entendu, ce calendrier sera sans doute modifié dans les prochaines semaines, entre reports de dernière minute et annonces surprises. Qu’à cela ne tienne, pour l’essentiel, c’est quand même assez calé. Il y a beaucoup de choses très prometteuses là-dedans donc n’hésitez pas à les emmener dans vos bagages estivaux ou à les fourrer dans votre cartable de rentrée :

zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.