Les bonnes nouvelles de la semaine : Annapurna, Scorn, Prince of Persia et Sekiro

Il fait de nouveau très beau en ce week-end pré-déconfinement, et pourtant les nouvelles continuent d’être toutes nulles, entre le gouvernement qui nous livre le pire direct de l’histoire – et pourtant on regarde l’E3 tous les ans – et la grande distribution qui se fait une piscine d’oncle Picsou en vendant des masques-qui-étaient-inutiles-mais-maintenant-sont-obligatoires. Vous avez le droit d’être fâchés. Mais mettons-nous en pause juste deux minutes, car c’est l’heure des bonnes nouvelles. Aujourd’hui au menu : Nathan Vella de chez Capybara Games rejoint Annapurna Interactive, le FPS Scorn redonne de ses nouvelles, une vidéo-test de Prince of Persia refait surface et du multi pour Sekiro.

Nathan Vella rejoint Annapurna Interactive

Alors qu’il quittait Capybara Games (Sword&Sworcery, Below, Grindstone) en septembre dernier après 15 ans à sa tête, le co-fondateur du studio, Nathan Vella, annonçait le 7 mai avoir rejoint l’éditeur Annapurna Interactive. Il avait en effet dit être engagé par un autre studio au moment de son départ de Capy, mais avait jusque-là gardé le silence sur son nouveau poste – et si l’on sait maintenant chez qui Vella a atterri, nous n’en savons pas plus quant au poste qu’il y occupe, ce monsieur aime visiblement le mystère.

Si le nom de Nathan Vella n’est pas forcément un des plus connus – pas plus que son ancien studio – il s’agit cependant d’un acteur assez important de la scène indé, puisqu’il fait partie des partenaires fondateurs – aux côtés de personnes comme Jonathan Blow (Braid, The Witness) ou Kellee Santiago (Flower, Journey) – d’Indie Fund, une organisation visant à aider au financement de jeux indépendants. Indie Fund a notamment aidé au développement de titres comme Hollow Knight, Night in the Woods, Her Story ou Armello – certains faisant maintenant partie du catalogue d’Annapurna Interactive, comme Gorogoa. Pas très surprenant donc de retrouver Vella chez l’éditeur de Telling Lies, Outer Wilds ou Kentucky Route Zero, chez qui il devrait continuer à assister au développement de jeux indés.

Des nouvelles de Scorn

Nous étions sans nouvelles du titre d’Ebb Software depuis les vidéos de gameplay de son alpha en 2017, et voici que Scorn réapparaît sur nos radars à l’occasion de l’Inside Xbox du 7 mai. Les quelques minutes de trailer – le studio aurait aimé montrer du gameplay, mais Microsoft ne leur a pas donné autant de temps de diffusion que souhaité – suffisent à retrouver l’ambiance crasseuse promise par Ebb Software il y a deux ans. Très très fortement inspiré des travaux de H.R Giger, le jeu sera toujours un FPS horrifique atmosphérique – espérons juste un peu moins mou dans ses affrontements que dans l’alpha. Ce qui change en revanche, c’est que Scorn sortira finalement en exclu sur PC (Steam, GOG et Windows Store) et Xbox Series X, le studio jugeant la génération actuelle de consoles déjà trop dépassée pour pouvoir faire tourner le jeu au-dessus des 30 FPS. Ça a en effet l’air très joli, mais peut-être y a-t-il un petit souci d’optimisation dans l’affaire aussi. La décision du studio est de toute façon prise, ainsi que de ne pas dévoiler de date de sortie. Prochaines infos dans 2 ans ?

Un prototype de Prince of Persia refait surface

Hé oui, encore un autre revenant, mais dans des circonstances beaucoup moins joyeuses, puisqu’un prototype de Prince of Persia Redemption, projet annulé par Ubisoft en 2011 vient de ressurgir. Pourtant en ligne depuis le 1er mars 2012, la vidéo n’a été massivement repérée que cette semaine, notamment après que Jonathan Cooper – animateur 3D ayant bossé sur Assassin’s Creed 3, Uncharted 4 et The Last of Us 2 (qui a précipité son départ de chez Naughty Dog dans une ambiance pas ouf) – ait commenté à son propos. Selon lui, cette démo technique a été menée par l’équipe de Khai Nguyen, toujours chez Ubisoft comme directeur de l’animation sur For Honor – For Honor qui vient d’ailleurs d’intégrer le Prince de Perse dans son mode Blades of Persia, tiens tiens.

L’annulation de ce projet a malheureusement enterré la licence Prince of Persia, puisque aucun jeu PC/consoles n’est sorti depuis Les Sables Oubliés en 2010 – les fans de la saga n’ayant eu entre temps qu’un jeu mobile en 2015 et le mode de For Honor en 2020 – au profit de la photocopieuse à Assassin’s Creed. Plusieurs raisons à cette mise sous le tapis, Assassin’s Creed donc, mais également le fait que Jordan Mechner – créateur de Prince of Persia – possède toujours les droits de la série, limitant la marge de manœuvre d’Ubi, ainsi qu’une nouvelle politique du studio, dans laquelle le Prince ne s’intègre plus tellement. Yves Guillemot disait pourtant en 2014 ne pas vouloir se débarrasser de la licence, mais un retour du Prince ne semble malheureusement pas pour tout de suite. Restent ces images de prototype pour nous réconforter.

Un mod multijoueur pour Sekiro

Souvenez-vous la semaine dernière, un bricoleur particulièrement talentueux moddait Bloodborne pour le passer en 60 FPS. Malheureusement, personne ne peut y jouer, et le seul effet que cette news a eu, c’est de me faire commencer le titre de FromSoftware – avec un succès plutôt relatif.

Au tour d’un autre jeu du studio cette semaine de se faire modder la face, en la personne de Sekiro : Shadows Die Twice – et GOTY de l’ami Zali, auquel je m’associe rétroactivement. Il s’agit en effet d’une anomalie dans la production FromSoftware, puisque les Soulsborne proposaient tous un mode multijoueur, que ce soit pour coopérer ou se mettre sur la tronche joyeusement – fonctionnalité à laquelle déroge Sekiro, pour des raisons aussi bien de gameplay, que d’univers. Seulement, cette fonction coopération est également ce qui a permis à un grand nombre de joueurs et joueuses d’avancer dans les titres du studio, et son absence dans le dernier titre de FromSoft a dissuadé un nombre non-négligeable de personnes de persister – voire de l’acheter – et ce malgré des raisons tout à fait explicables de cantonner le titre au solo.

Sekiro pvp

Fort heureusement pour les PCistes qui regretteraient de ne pouvoir jouer à Sekiro avec leurs ami.es, le développeur Luke Yui a ajouté un mod permettant à la fois le PvP et la coop. Attention cependant, celui-ci est encore très perfectible, et son créateur le décrit comme jouer à Dark Souls avec 5000 de ping. Luke Yui continue cependant de travailler dessus, afin de le rendre entièrement jouable dans les mois à venir. Pour les curieux·ses ou impatient·es de se lancer dans Sekiro en coop, il est toutefois possible de le tester en l’état, à condition de posséder la version Steam du jeu.

Bonus

Si par hasard vous avez lu un de mes très rares papiers évoquant Dicey Dungeons, vous avez probablement aussi entendu parler de la compositrice de chiptune Chipzel. Hé bien il se trouve qu’en plus de ravir le monde de sa musique, celle-ci apporte également de la joie avec le thread de ses bébés chiens qui grandissent à vue d’œil.

Shift
Shift

Camélidé croisé touche de clavier et militant pro-MS Paint. J'aime les jeux indés à gros pixels, les platformers sadiques et les énigmes.

Aucun commentaire

L'espace de commentaires est fermé