Dreamlit annonce Towers, un jeu avec des gros gros dinos !

Le jeu est encore à l’état de prototype développé depuis moins d’un an, mais Towers est un titre qui semble vouloir prendre la suite de l’héritage d’Ico, Monster Hunter ou encore The Last Guardian. Intrigant !

Des développeurs aguerris

Formé par un petit groupe de développeurs indépendants auxquels on doit entre autre le très remarqué free-to-play de mechas Hawken (développé entre 2012 et 2016 et dont les serveurs ont été débranchés il y a environ un an sur PC), le studio Dreamlit annonce en vidéo Towers, son véritable premier projet.

Si la courte vidéo de 4 minutes et le nombre très limité d’informations disponibles sur le projet laissent entendre que nous ne sommes pas prêts de jouer à ce jeu sous quelque forme que ce soit, il n’en reste pas moins que les premières images du titre sont assez fortes pour retenir l’attention.

Breath of the Monster Hunter

Towers screen

Si on ne sait pas encore exactement de quoi il sera question dans Towers et si l’esthétique générale du projet semble être un mélange pas forcément heureux de pas mal d’influences différentes, on peut déduire de ces quelques minutes qu’on aura du monde ouvert à la Breath of the Wild, du farming à la Stardew Valley, un univers immense et une nature foisonnante à la Monster Hunter et que la place laissée au joueur sera assez importante. Le studio assure ainsi que tout ce que les personnages font dans ce trailer, de l’escalade au deltaplane en passant par les combats et la récolte des ingrédients, pourra être accompli par les joueurs in game.

A ce stade, difficile de se prononcer sur l’ampleur du projet, mais ces quelques images donnent le vertige, et l’impression qu’on pourra autant combattre des petites bestioles à ras du sol que grimper sur des titans hauts comme des montagnes. En ce qui me concerne, je ne demande qu’à en savoir beaucoup plus. Bien entendu, il faudra des mois, voire des années, avant que ce prototype de Towers ne se transforme en jeu vidéo : nous serons aux aguets !

 

zalifalcam
zalifalcam

J'aime les jeux double A, les walking simulateurs prétentieux et les JRPG, et plutôt que de me soigner, j'écris à leur propos.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.