[Gamescom 2017] Surviving Mars : on a colonisé la planète rouge

[Gamescom 2017] On a touché à Surviving Mars, la gestion façon planète rouge

C’est toujours à la gamescom que nous avons brièvement joué à Surviving Mars, un jeu de gestion sur PC, Xbox One et PlayStation 4. Développé par Haeminont Games et édité par Paradox Interactive, il met au défi les joueurs de bâtir une colonie fonctionnelle sur Mars.

Paradox nous a donc fait découvrir sa nouvelle licence développée par les créateurs de Tropico. Dans Surviving Mars il s’agira de survivre sur mars (ils sont allé la chercher loin celle-là) en créant la première colonie humaine sur la planète rouge. Dans une première phase, le joueur envoie des petits robots à la surface pour miner assez de ressources et préparer les installations, puis c’est au tour des humains de venir apporter leur expertise pour transformer tout cela en véritable petit paradis sur Mars. Le gameplay tourne ensuite autour de la gestion de la colonie en elle-même et son développement, mais aussi sur de nombreuses catastrophes (tempêtes, pannes, ou autre joyeusetés étranges) qui viennent embêter le joueur. Ces dernières, contrairement aux autres jeux de gestion, ne seront pas rares et feront partie intégrante de l’expérience de jeu. Le joueur devra aussi bien sélectionner les recrues envoyées sur la planète rouge et bien répondre à leurs besoins pour éviter que celles-ci ne décident de retourner sur Terre et ne laissent votre colonie à l’abandon total.

Bref, Surviving Mars promet de belles petites choses, que ce soit un certain humour présent (la spécialité des jeux Tropico) ou un challenge assez élevé comme aime Paradox, le tout dans des environnements au design, ma foi, fort intéressants. Tristan vous en parlera surement mieux lorsque le jeu sera sorti l’année prochaine.

Mallory Delicourt
Mallory Delicourt

Rebut de l'Education Nationale, il étudie désormais la géographie de la Temeria, la mécanique de Mario Kart et les méthodes d'infiltration des agents augmentés.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.