Bethesda sur tous les fronts et Nintendo Direct : le récap de l'actu du 14 septembre - The Pixel Post

Bethesda sur tous les fronts et Nintendo Direct : le récap de l’actu du 14 septembre

Bienvenue dans l’Expresso. C’est ici que vous retrouverez un petit condensé de l’actualité de la journée, rédigé par un rédacteur différent à chaque fois. Le rédacteur du jour choisit jusqu’à 5 news qui l’ont marqué et vous donne son avis sur chacune d’entre elles. Aujourd’hui, Bethesda mène ses dernières communications avant la sortie de ses prochains jeux et retour rapide sur le Nintendo Direct diffusé la nuit dernière.

Dernière ligne droite pour Bethesda

Dishonored : Death of the Outsider

Eh oui, c’est aujourd’hui que sort Dishonored : Death of the Outsider, un spin-off comme il est de coutume d’en réaliser ces temps-ci et qui s’occupera d’achever l’arc narratif initié par les deux premiers épisodes depuis 2012. C’est donc à quelques heures de sa sortie que Bethesda a dévoilé un ultime trailer, l’occasion de faire un dernier tour du propriétaire et apercevoir tout ce qui nous y attend. Pour rappel et comme son titre l’indique si bien, le joueur incarnera Billie Lurk afin de mener le plus grand assassinat de la série à l’encontre de l’énigmatique Outsider. Aux allures de best-of, ce chapitre offrira également une panoplie d’approches sans précédent, mêlant les capacités de nos précédents héros (Corvo Attano et Emily Kaldwin) ainsi que celles de notre chère Billie. De quoi s’offrir un petit paquet d’heures d’expérimentation sur une aventure probablement plus condensée qu’auparavant… de quoi offrir un juste équilibre ?

The Evil Within 2

Il y a de cela trois jours, The Evil Within 2 bénéficiait d’un nouveau trailer. Avec une sortie prévue dans moins d’un mois (le 13 octobre) et à défaut d’une campagne marketing intensive, les effets d’annonces sont au moins constants et de plus en plus convaincants. Et on ne peut pas dire que cette dernière bande-annonce déroge à la règle : c’est sur un rythme effréné que l’on entrevoit un bout du danger auquel sera confronté Sebastian Castellanos. Trailer de tout juste deux minutes, il n’en faut pourtant pas plus pour remarquer d’un coup d’oeil un Shinji Mikami tout aussi inspiré que sur le précédent mais avec la maîtrise et la propreté en plus. Une mise en bouche qui vient également titiller les bons souvenirs d’un genre qui s’est un peu perdu depuis les années 2000. The Evil Within 2 sent l’héritage et la passion… et il y a de quoi avoir hâte.

Skyrim, Doom et Wolfenstein II : The New Colossus

Vous vous demandez pourquoi je vous parle de ces trois jeux. Deux d’entre eux sont déjà sortis, et l’autre est à venir. Pourtant ils ont un point commun futur, tous trois vont bénéficier d’une version Nintendo Switch. Pour Skyrim on le savait, Doom on aurait pu s’en douter mais Wolfenstein II on ne l’a pas vraiment vu venir. Je prends un peu d’avance puisque l’information a été révélée durant le fameux Nintendo Direct. On a donc eu droit à de nouvelles images de Skyrim (17 novembre), des premières images de Doom (2018) et une simple annonce sans images pour Wolfenstein II (2018). C’est déjà pas mal vous me direz. Maintenant, reste à (sa)voir ce que ces versions auront dans le ventre. Rappelons tout de même que ce second épisode de Wolfenstein est attendu pour le 27 octobre sur les autres plateformes.

Un Nintendo Direct dans la continuité

C’est avec une certaine confiance que le constructeur japonais a donné le dernier programme prévu pour sa 3DS et sa Switch via sa nouvelle édition du Nintendo Direct. Alors non, la 3DS ne veut toujours pas déposer les armes et cette tentative de survie devient un peu gênante…mais soit. Il y a eu du Metroid Returns, du Kirby et du Pokémon Ultra, voilà pour les essentiels. Sinon, la Switch s’est évidemment payée la plus grosse part du gâteau avec des jeux surprises et d’autres plus convenus, autour d’un tout plein de mises à jour et autres contenus additionnels. Bref, le Nintendo Direct s’est déroulé la nuit dernière, et plutôt que d’en faire un récap’ complet, je me suis dit que de revenir sur les deux jeux les plus importants était tout aussi bien.

Project Octopath Traveler

Sans aucun doute LA surprise de l’événement. Même si nous connaissions déjà le projet et qu’il s’agissait d’un JRPG, aucun visuel et encore moins de séquences de jeu n’avaient été révélés jusqu’alors. Cette fois-ci, les choses ont été vues en grand puisque derrière un trailer de présentation de 5 bonnes minutes, une démo a été mise en ligne pour tout un chacun. Mais ce qui a suscité un engouement instantané c’est bien la direction artistique du jeu. Bon, il faut dire aussi que c’est à peu près la seule partie de la présentation que l’on a compris, ou du moins à laquelle on s’est vraiment intéressé. C’est donc avec un terme plutôt bullshit que l’on nous présente un univers visuel “conçu en HD-2D” (sic). En gros c’est un jeu en 2,5D avec de jolis effets de lumière, de profondeur, de flou… le tout habillé en pixel art. À côté de cela, on pourra incarner 8 personnages différents et à la trajectoire tout aussi différente (comme “octopath”, cqfd). C’est prévu pour 2018, et ça a l’air très sympa.

Super Mario Odyssey

Alors oui, je sais, après bon nombre de présentations on commence à le connaître en long en large et en travers sans même avoir posé les mains dessus (sauf Mallo à la Gamescom). Du moins, c’est ce que l’on aurait pu croire avant ce dernier trailer. Faisant plus encore office d’explication que de présentation, celui-ci revient sur l’histoire de ce Super Mario Odyssey, sur la variété d’un gameplay encore plus riche qu’on ne l’aurait cru, sur la diversité et le nombre conséquent de mondes à parcourir ou encore le système de progression du jeu. Mieux encore, nous avons eu la réponse à la question que l’on osait à peine se poser durant notre enfance : oui, Mario a des tétons. Bref, vous l’aurez compris, voilà de quoi convaincre les plus sceptiques d’entre vous. Ce Super Mario Odyssey s’annonce particulièrement fou, tout comme le sera son succès avec et sans le pack Switch prévu pour la sortie du jeu. J’entends déjà Nintendo se frotter les mains pour ces prochaines fêtes de fin d’année.

Yohan Belhadj
Yohan Belhadj

Sensible à l'image et aux divers procédés de narration. Je suis peut-être plus vidéo que jeu, mais je ne boude pas pour autant mon plaisir à tenir une manette dans les mains.

Aucun commentaire

Laisser un commentaire

Votre adresse email ne sera pas rendue publique.